Du thé. Du beurre de karité. Des huiles de coco, olive, arachide, ricin et tournesol. Des huiles essentielles de bergamomote avec un soupson de citron et de gimgembre et des micas pour la couleur.

Voici le savon thé bergamote, la photo ne le met pas en valeur, le vert est beaucoup plus flashi que ça.

 

savon_bergamote

J'ai tout d'abord fait infuser 2 sachets de thè vert dans de l'eau bouillante puis laisser refroidir l'infusion.

Recette pour presque 600g de pâte:

- 120g d'huile de coco (30%).

- 70g de beurre de karité (17%).

- 150g d'huile d'olive (37%).

- 20g d'huile de tournesol (5%).

- 20g d'huile de ricin (5%).

- 20g d'huile d'arachide (5%).

- 140g de thé avec un peu de soie tussah.   - 55g de soude.

A la trace:

- 20ml d'huile essentielle de bergamote.

- 5ml d'huile essentielle de citron.

- 5ml d'huile essentielle de gingembre.

Pour la couleur:

- 1cc de mica menthe.

- 1cc de mica tournesol.

savon_bergamote_ingr_dients

J'ai séparé la pâte en deux, dans une partie j'ai ajouter sans la remixer le thé contenu dans les sachets. L'autre partie est laissée neutre.

J'ai procéder à un marbrage à la baguette dans le fond du moule sur la pâte non colorée avec un peu de pâte prélevée et colorée en vert et en jaune. Ensuite j'ai recouvert de la pâte contenant le thè et fini par un petit marbrage de surface avec le peu de pâte qui me restait au fond des pots qui m'ont servi aux couleurs...

savon_bergamote_th__et_micas

Sur mon calculateur mendrulandia j'ai obtenu ces valeurs, ça me va:

Dureté: 50

Bulles: 56.

Persistance: 50.         

Conditionnant: 51.

Nettoyant: 57.

Petite explication des valeurs obtenues:

La valeur idéale des paramètres suivants est de 50. Les marges établies sont entre 40 et 60. Une valeur en dessous de 40 serait trop basse et une au dessus de 60 trop haute.

La dureté se calcule surtout à partir du contenu en acides laurique, myristique, linoléique et ricinoléique. Dans une moindre proportion aussi l´acide oléique. C?est à dire que les graisses qui contiennent ces acides gras sont celles qui font que le savon est plus dur.

La quantité de bulles est proportionnelle principalement à celle des acides laurique, myristique, linoléique et ricinoléique, dans une moindre proportion l´oléique.

La persistance de la mousse se calcule surtout avec les acides palmitique et stéarique. Ils déterminent la durée de la mousse et la consistance crémeuse de celle-ci.

Le pouvoir nettoyant est également assuré par les acides laurique, myristique et ricinoléique. Un savon qui nettoie trop est désagréable pour la peau (mais il peut servir pour d?autres choses).

Le conditionnement est la capacité qu'a le savon d'adoucir et de nourrir la peau et les cheveux. 

savon_bergamote_marbrage